Minetest

Minetest est un jeu vidéo souvent comparé aux Lego du 21e siècle. L'académie de Limoges s'en est emparée, à travers le projet Minestory, pour engager les élèves dans la reconstitution d’édifices du patrimoine local.

Minetest, un sérious game pour l’éducation

Principe

Véritable bac à sable permettant aux joueurs d'exprimer leur créativité et de faire travailler leur imagination, l'utilisation de Minetest s'accorde parfaitement avec les nouvelles compétences du 21e siècle à transmettre aux élèves comme la collaboration et créativité notamment.

Minetest est largement inspiré du jeu Minecraft mais il est open source, gratuit, multi plateformes et dispose d'une interface de programmation. Il repose sur l’intégration de Mods (raccourci pour modifications ou pour modules), à savoir des variations du jeu apportées par les utilisateurs de manière à modifier le jeu et sa jouabilité.

Minetest en classe

Minetest permet de travailler en s’amusant dans la quasi-totalité des disciplines. Les points des programmes suivants peuvent par exemple être abordés :

  • apprendre à se repérer sur une carte, un plan,
  • comprendre et savoir appliquer la notion d’échelle,
  • découvrir les notions de cycles de vie, de chaînes et réseaux alimentaires, l’agriculture humaine, de biomes…
  • découvrir les principales notions de géologies (érosion, volcanisme…),
  • comprendre l’influence des conditions météorologiques, de l’Homme… sur l’environnement,
  • découvrir la notion de modélisation,
  • apprendre à coopérer et collaborer,
  • découvrir les matériaux, leurs propriétés, les notions de composites, etc.
Faire tomber la neige avec le mode weather

Comme toujours, dans le monde du logiciel libre, une forte communauté s’est créée autour de cet outil. De nombreuses ressources sont ainsi disponibles en ligne pour accompagner les enseignants désireux de se lancer dans l’aventure Minetest avec leurs élèves (voir encart de droite).

Quelques exemples d’utilisation de Minetest en classe :

 


Tutoriel vidéo pour installer un serveur local Minetest, réalisée par Julien Peaud, professeur de SVT

 

Minestory : modéliser le patrimoine

Initié dans l’académie de Dijon lors de l’année scolaire 2018-2019, le projet Minestory s’adresse au premier degré et repose sur plusieurs axes :

  • reconstituer un site historique à l’échelle au sein de Minetest, à partir d’informations recueillies lors des visites sur le site et en questionnant des professionnels (guides, médiateurs, archéologue, architecte …),
  • rendre les élèves médiateurs par la réalisation de documents explicatifs de l’Histoire et de l’Architecture de chaque site, intégrés au sein même du jeu,
  • intégration de chaque site modélisé sur une frise chronologique globale afin de pouvoir découvrir virtuellement l’ensemble des sites modélisés.
Récapitulatif des saisons 1 (2018-2019) et 2 (2020-2021) du projet Minestory. Source : site « Minetest » du rectorat de Dijon

Vous pouvez retrouver l’historique  du projet, le détail des étapes et de nombreux conseils (créer un serveur local, utiliser minetest en classe…) sur le site du rectorat de Dijon.

Minestory dans l’académie de Limoges

Minestory permet de valoriser le numérique au service de l’Éducation Artistique et Culturelle.
C’est pourquoi depuis février 2020, la Dané de Limoges réfléchit à l’intégration de l’académie dans le projet Minestory. Le souhait est de ne pas se limiter au premier degré mais d’impliquer également les établissements du second degré (collèges et lycées).

Le projet a été intégré dans la liste des dispositifs dont le déploiement régional va être engagé par le SIA EAC (service interacadémique dédié à l’éducation artistique et culturelle).

De plus, il a semblé essentiel de profiter de ce projet de reconstitution de sites historiques pour mobiliser les collectivités et structures culturelles locales.

Ce projet a fait l'objet de la rédaction d'une fiche sur la plateforme Innovathèque, le portail de l'innovation et de l'expérimentation pédagogique : Redécouvrir le patrimoine avec Minetest. Vous pouvez accéder à cette dernière, ainsi qu'à tout le catalogue de projets innovants déposés, à partir du portail Arena.

Partenaires

Fédérateur, le projet Minestory permet de mobiliser de nombreux partenariats :

  • Rectorat : Dané (Délégation Académique du Numérique Educatif), Daac (Délégation Académique à l’Action Culturelle), CARDIE (Cellule Académique Recherche Développement Innovation et Expérimentation) ;
  • DRAC (Délégation Régionale à l’Action Culturelle) ;
  • Canopé , accompagnement en vue d’une formation des équipes et d’un suivi de projet et financement via l’APAC (appel à projets art et culture) de Canopé 2020-2021 ;
  • La ville de Limoges, labélisée ville d’art et d’histoire (sorties sur le terrain et fourniture de ressources sur la villa Brachaud, l’un des deux sites étudiés) ;
  • Maison de l’architecture en limousin et Conseils d'architecture d'urbanisme et de l'environnement (ateliers en classe et sur le terrain)
  • Région Nouvelle Aquitaine (finance la future intégration à l’ENT Lycée connecté et accompagne financièrement les interventions dans les lycées via le dépôt d’un dossier PEJ)
  • Équipe Minestory de l’académie de Dijon (accompagnement ingénierie de projet et formation Minetest et mise à disposition du support technique)

Sites modélisés en 2021-2022

Pour 2021-2022, cinq établissements sont impliqués dans le projet : quatre en Haute-Vienne (deux écoles et deux collèges), un en Creuse (un lycée professionnel). Deux sites historiques seront modélisés à terme dans Minestory :

  • le site de la villa gallo-romaine Brachaud, à Limoges : la villa gallo-romaine de Brachaud à Limoges, à proximité du lac d'Uzurat / Limoges - Haute-Vienne - France . Source :  wikipédia.org CC BY-SA 4.0
  • Saint-Médard à Naillat : Eglise de Naillat, en Creuse, avec son clocher tors. Source : wikipedia.org CC BY-SA 3.0

Le projet en images

Article du journal La Montagne du 17/11/2021

Mise à jour : avril 2022