Missions du service social en faveur des élèves

Placé sous l'autorité hiérarchique de l'IA-Dasen, le service social en faveur des élèves concourt directement aux missions de service public de l'éducation.

Il contribue au bon fonctionnement des établissements et services de l'éducation et est force de propositions pour l'élaboration et la mise en œuvre de la politique éducative, sociale et de santé.

Le service social s'adresse à tous les élèves. Il est présent dans les établissements publics du second degré. Tous les établissements publics bénéficient, soit d'une présence régulière, soit d'un soutien dans le cadre d'interventions d'urgence. Le service social a aussi une mission de conseil technique et d'accompagnement des équipes éducatives. La conseillère technique départementale intervient dans les écoles élémentaires pour les situations préoccupantes d'élèves (procédures de protection de l'enfance).

Service de proximité, son action s'inscrit dans une politique de prévention au sein de l'institution et à l'interface de l'école et de son environnement. Il vise à aider l'élève à construire son projet personnel qui a pour objectif général l'entrée aussi satisfaisante que possible dans la vie adulte sous ses aspects professionnels, sociaux et humains. Il œuvre, par une approche globale, à l'amélioration de la qualité de vie des élèves au plan social, familial, sanitaire, économique, culturel et à leur assurer des conditions favorables à leur réussite, concourant à instaurer un climat scolaire serein et un cadre protecteur. Il accompagne les élèves dans la construction de leur parcours scolaire et dans l'acquisition de leur autonomie, en favorisant le développement de leurs compétences psychosociales.

Déclinées aux différents niveaux du système éducatif dans les projets académiques, départementaux et d'établissement, les missions du service social en faveur des élèves s'exercent dans le cadre des priorités nationales et académiques suivantes :

  • contribuer à la prévention de l'échec scolaire, de l'absentéisme et du décrochage en agissant sur les facteurs sociaux et éducatifs à l'origine des difficultés, en proposant un accompagnement social, en facilitant, si besoin est, une intervention précoce d'autres services spécialisés ;
  • contribuer à la protection de l'enfance et des mineurs en danger dans le cadre des protocoles et conventions en vigueur et apporter tout conseil à l'institution dans ce domaine ;
  • contribuer à l'amélioration du climat scolaire en participant à la prévention des violences et du harcèlement sous toutes leurs formes, en soutenant les élèves (victimes comme auteurs), en assurant une médiation dans les situations de tensions, conflits et ruptures de dialogue ;
  • participer à l'éducation à la santé et à la citoyenneté, favoriser l'accès aux droits ;
  • concourir à l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap ou à besoins particuliers en participant à leur accueil, à leur information et à leur accompagnement, en lien avec les parents et les professionnels en charge de leur suivi ;
  • participer à l'orientation et au suivi des élèves devant bénéficier d'une orientation spécifique ;
  • soutenir et accompagner les parents dans leur fonction éducative, mettre en place des actions de soutien à la parentalité dans le cadre de la scolarité et concourir au renforcement de la coopération entre l'école et les parents, notamment avec les parents les plus éloignés de la culture scolaire, en mobilisant si besoin le réseau partenarial ;
  • participer à la formation initiale et continue des travailleurs sociaux, en lien avec les établissements de formation