Conseillers de la rectrice

Délégué académique à la formation professionnelle initiale et continue (Dafpic)

Le Dafpic est nommé par le ministre de l'Éducation nationale, sur proposition du recteur de l'académie, sur un poste de conseiller de recteur pour la mise en œuvre de la politique académique dans le champ de l'ensemble des formations professionnelles et technologiques.

Il est chargé de l'animation et du pilotage du réseau des Greta et de la formation continue des formateurs de l'académie, via le Centre académique de formation continue (Cafoc). Dans le cadre du schéma prévisionnel des formations et du plan régional de développement des formations professionnelles, il participe à l'évolution de l'offre de formation professionnelle et technologique, en mettant en cohérence les différentes voies de formation. Il est aussi appelé à conduire des projets dans des domaines tels que les campus des métiers et des qualifications, les plateformes technologiques, la relation école-entreprise, les partenariats avec les acteurs économiques.

Le Dafpic exerce sa mission en lien avec les collectivités territoriales, notamment avec le conseil régional, avec le monde socio-économique et associatif, avec l'administration centrale de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et avec les administrations territoriales telles que la Dirrecte, la Draaf, la Dreal...

Il travaille en lien direct avec tous les établissements ayant vocation de formation professionnelle et technologique initiale et continue : EPLE, établissements privés sous et hors contrat, CFA, Greta, Cnam, Afpa, CCI,...

Il dispose d'une mission académique école entreprise (MAEE) pour l'aider à assurer et développer les relations avec le monde économique.

Aux côtés du recteur ou en représentation, il est membre expert de toutes les instances internes et externes ayant trait à la formation professionnelle et technologique dont le CTA, CAEN, CAPA, CPRDFOP, commissions de recrutement de DDFPT, de coordonnateurs de CFA et de conseillers en formation continue (CFC).

Délégué académique au numérique éducatif (Dané)

La délégation académique au numérique éducatif est instituée selon la structuration suivante :

DAN (Délégué académique au numérique) : François Coutarel
DAN adjointe : Elisabeth Artaud
Chargé de mission DANE : Christophe Metzger
Référent académique pour les ressources numériques : Magali Martin
Référent académique pour le 1er degré : Max Gratadour
Administrateur pédagogique Magistère : Olivier Boudesco
Référent Eduthèque : Olivier Dubos
Référente English for schools : Murielle Perchet
Référente ScoLOMFR : Magali Lesince

Délégué académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (Daac)

L'objectif visé par la DAAC est d'atteindre le « 100% EAC ». Cette expression ne signifie pas que l'objectif visé serait que 100% des jeunes bénéficient d'une exposition aux arts et à la culture. L'objectif est bien plus ambitieux. Il est de faire en sorte que 100% des jeunes bénéficient d'un parcours d'éducation artistique et culturelle complet (PEAC).

Un PEAC complet suppose pour chaque jeune :

  • Que les trois piliers du PEAC soient pris en compte :
  • la pratique artistique ;
  • la fréquentation des œuvres, des lieux de culture et la rencontre avec les artistes ;
  • L'acquisition de connaissances dans le champ des arts et de la culture.
  • Que tous les temps de vie du jeune soient pris en compte ;
  • Que les principaux domaines artistiques et culturels soient pris en compte dans leur grande diversité ;
  • Que l'enfant soit capable de faire parcours de ses différents éléments d'expérience et d'apprentissage en se les appropriant d'une manière intime et personnelle.

Puisqu'il s'agit de toucher tous les temps de vie du jeune et, dans la plupart des domaines artistiques, d'articuler acquisition de connaissances, rencontres et éléments de pratique, une telle ambition repose sur de nécessaires partenariats : partenariat des services de l'État entre eux (rectorat et Drac en premier lieu, mais aussi DRJSCS et Draaf) ; partenariat avec les différents niveaux de collectivité territoriale.

Pour tendre vers le « 100% EAC », la DAAC dispose de plusieurs leviers : l'accompagnement des écoles, collèges et lycées dans la construction de projets pédagogiques et artistiques ; la mise en œuvre de nombreux dispositifs et opérations nationaux, régionaux, académiques ou départementaux ; les professeurs chargés d'une mission académique EAC, en particulier dans les services éducatifs des principales structures culturelles locales ; l'information ; la formation.

Délégation académique aux relations européennes, internationales et à la coopération (Dareic) 

  • C'est le correspondant académique (le relais) des services centraux (Ministères de l'Éducation et des Affaires Étrangères, Agence Europe Éducation Formation France) dans le domaine des relations internationales, et à ce titre il recueille et diffuse les orientations ministérielles et rectorales ;
  • Il participe à la définition et au pilotage de l'action internationale de l'académie ;
  • Il informe les établissements et les personnels sur les différents programmes pédagogiques ou de formation liés à l'ouverture internationale ;
  • Il est l'interlocuteur de tous les services, institutions et organismes de l'académie susceptibles de contribuer à la réussite des projets internationaux ;
  • Il accompagne les équipes éducatives pour le montage et le suivi des projets, notamment dans le cadre communautaire ;
  • Il prépare et organise l'accueil des délégations étrangères ;
  • Concernant les assistants de langues étrangères il est un relais au sens administratif et pédagogique.
Sites pratiques

Rubrique « Relations internationales »
Information locales http://www.crijlimousin.org
Ciép (Centre international d'études pédagogiques) http://www.ciep.fr
Ministère des affaires étrangères http://www.diplomatie.gouv.fr
Ministère Jeunesse, Éducation nationale et Recherche http://www.education.gouv.fr
Mobilité en Europe http://www.europe-education-formati...
Informations européennes http://www.info-europe.fr/

Délégué académique à la vie lycéenne et collégienne (DAVLC) 

Le DAVLC agit auprès des lycéens de façon à développer la citoyenneté lycéenne au sein des établissements en favorisant les échanges de pratiques et en contribuant à une meilleure cohérence entre les différentes instances lycéennes. Le DAVL a la responsabilité de :

  • la préparation et la gestion des réunions du conseil académique de la vie lycéenne ;
  • la communication académique sur la vie lycéenne en veillant notamment au développement du site académique dédié à cette question ;
  • l'articulation entre le CNVL, le CAVL et les conseils de vie lycéenne (CVL) des établissement ;
  • l'articulation et l'accompagnement de la gestion et de l'utilisation des fonds de vie lycéenne, notamment pour le financement de projets émanant de lycéens ;
  • l'accompagnement de projets suscités par des lycéens ou des membres de la communauté éducative et en lien direct avec la vie lycéenne. Par ailleurs, le DAVL veille à :
    • encourager les jeunes à s'engager et à prendre des responsabilités ;
    • développer des partenariats dans une recherche de cohérence transversale.

Conseiller académique en recherche-développement, innovation et expérimentation 

Pour contribuer à la réussite de tous les élèves, la cellule Cardie a pour mission d'accompagner les actions pédagogiques innovantes, caractérisées par l'attention soutenue portée aux élèves, au développement de leur bien-être, et à la qualité des apprentissages.

L'innovation pédagogique est une volonté de travailler autrement afin de répondre à une problématique identifiée par une équipe. Prenant appui sur la créativité des acteurs du système éducatif et de tous les élèves, une pratique innovante repose sur une méthodologie de conduite du changement. Enfin, le partenariat permet à l'équipe d'enrichir son action grâce au partage des ressources.

Pour répondre à cette mission, l'académie de Limoges propose un lieu où tous les domaines de l'innovation se côtoient : Cap'Lab, laboratoire d'innovation académique situé au rectorat de Limoges, accompagne et valorise les équipes, anime le réseau académique de l'innovation, contribue à la communauté des lab' académiques et fait le lien avec le 110bis, laboratoire d'innovation de l'éducation nationale.

Retrouvez l'ensemble des projets innovants sur Innovathèque

Équipe mobile de sécurité (EMS) 

Les équipes mobiles de sécurité académiques ont principalement pour missions :

  • d'accompagner et aider les établissements en cas de fortes tensions ou en temps de crise liée à l'insécurité ;
  • d'assurer la protection et la sécurité des personnes et des biens au sein des établissements et à leurs abords ;
  • d'améliorer la prise en charge des élèves aux conduites problématiques.

L'équipe de l'académie de Limoges comprend des personnes, aux profils et compétences complémentaires :

  • des personnels appartenant à l'Éducation nationale ;
  • des spécialistes de la sécurité recrutés avec l'aide du ministère de l'Intérieur.

Quelle que soit leur origine professionnelle, les membres de cette équipe sont formés pour s'adapter aux spécificités des interventions en milieu scolaire.

Elle agit sur instruction du recteur :

  • sur proposition du conseiller du recteur ;
  • sur proposition de l'Inspecteur d'académie, directeur académique des services départementaux de l'Éducation nationale ;
  • sur demande du chef d'établissement ou du directeur d'école.

Ces équipes interviennent sous la responsabilité du chef d'établissement. Elles accompagnent les établissements qu'elles aident à rétablir la sécurité des classes et des personnels jusqu'au retour d'un climat scolaire serein.

Ingénieur régional pour l'équipement (IRE) - Service de l'immobilier 

L’ingénieur régional de l’équipement (IRE), conseiller technique de la rectrice, représente la tutelle du ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation pour le suivi du patrimoine immobilier de l'enseignement supérieur, de la recherche, et de la vie étudiante et de la stratégie d'évolution de ce patrimoine. Le service de l'immobilier assure le montage des opérations en lien avec les établissements, l'instruction de l'expertise des opérations et le suivi technique et financier des opérations concernant les crédits de l'État. Il supervise la mise en œuvre du volet constructions universitaires des contrats État-Région.

L’IRE assure également les fonctions de maître d’ouvrage sur les opérations de construction, rénovation et de gros entretien patrimonial (dépenses d'investissement). Il s’agit des bâtiments administratifs régionaux de l'État utilisés par les services déconcentrés de l'éducation nationale, par le Réseau Canopé et par la Dronisep - site de Limoges. Enfin, il assure la gestion et élabore la stratégie immobilière d'évolution de ce parc immobilier (rôle État ou représentant de la tutelle ministère de l'éducation nationale).

 

Service médical

Médecin Conseiller Technique du Recteur
Médecin du Travail

Coordonne la politique de santé en faveur des élèves, des étudiants et des personnels.
Consultation à la demande au Rectorat.

Formulaire de contact

Missions

  • Pour tout problème de santé entraînant des difficultés professionnelles :

aménagement de poste de travail, d'emploi du temps, acquisition de matériel adapté à un handicap...

  • pour toute information sur les congés de maladie :
    • congé longue maladie ;
    • congé longue durée ;
    • temps partiel thérapeutique/ activité thérapeutique ;
    • et suivi du dossier auprès du Comité médical ou de la Commission de réforme.
  • pour toute information sur les accidents du travail et les maladies professionnelles ;
  • pour l'instruction et le suivi des dossiers de poste adapté ou de réorientation professionnelle ;
  • pour une affectation prioritaire pour raison de santé grave entrainant un handicap reconnu par la MDPH lors des opérations de mutation inter ou intra-académique.

Médecins agréés

En suivant les liens ci-dessous, vous pouvez télécharger la liste des médecins agréés habilités à effectuer les visites médicales dans les cas suivants :

  • réintégration après disponibilité ;
  • réintégration après congé parental ;
  • premier emploi fonction publique ;
  • recrutement agents non titulaires.

Liste des médecins agréés de Nouvelle-Aquitaine par département

Procédure médicale académique pour travaux réglementés des élèves mineurs

Service social en faveur des élèves

Le service social en faveur des élèves est placé sous l'autorité du Directeur académique des services de l'éducation nationale et, par délégation, de la conseillère technique de service social responsable départementale.

L'action sociale au profit des élèves se situe dans le cadre d'un renforcement général du dispositif de prévention. Elle constitue un moyen privilégié pour lutter contre les inégalités et faciliter, si besoin est, une intervention précoce d'autres services spécialisés.

Le service social s'adresse à tous les élèves. Il est présent dans les établissements publics du second degré. Tous les établissements publics bénéficient, soit d'une présence régulière, soit d'un soutien dans le cadre d'interventions d'urgence. Le service social a aussi une mission de conseil technique et d'accompagnement des équipes éducatives. La conseillère technique départementale intervient dans les écoles élémentaires pour les situations préoccupantes d'élèves (procédures de protection de l'enfance).

Les missions académiques prioritaires du service social en faveur des élèves s'articulent autour du projet personnel de l'élève et de la lutte contre les inégalités :

  • mission de prévention et lutte contre l'absentéisme ;
  • mission de protection : jeunes en situation de danger (maltraitance, délinquance, comportements suicidaires, déviance) ;
  • mission d'insertion scolaire et sociale : jeunes susceptibles d'être en danger (situation de fragilité sociale, évènement social, scolaire ou personnel (chômage divorce, décès, abandon, actes de violence, échecs...) ;
  • mission d'inclusion sociale et scolaire : jeunes avec troubles du comportement, handicap, maladie, rupture ;
  • mission de prévention sociale et d'information : jeunes en risque d'inadaptation.

Les principes d'action :

  • préserver l'équilibre, l'intégrité, l'autonomie de décision, la responsabilité, la dignité des personnes ;
  • défendre le droit des jeunes et des plus démunis en particulier, afin que les ignorances, les dysfonctionnements ou les "abus" ne puissent faire obstacle à l'accès au droit.

Éthique et déontologie :

Il est à rappeler, que les assistants de service social sont soumis à l'article 225 du code de la famille et de l'aide sociale qui dispose qu'ils sont soumis au secret professionnel dans les conditions et sous les réserves annoncées dans les articles 226.13 et 14 du nouveau code pénal.

Service social en faveur des personnels

Le service social en faveur des personnels s'adresse à l'ensemble des personnels de l'éducation, en activité ou à la retraite.

Il apporte écoute et conseils aux personnels, en prenant en compte la situation de la personne au sein de son environnement professionnel, tout en garantissant la neutralité des interventions par le respect d'un code de déontologie et du secret professionnel.

Il s'agit d'un service social spécialisé du travail situé à l'interface de la vie privée et de la vie professionnelle.

Inscrit dans le cadre de la politique de gestion des ressources humaines, intégrant tous les aspects institutionnels dans sa globalité et sa diversité. Son action s'articule autour d'une concertation privilégiée avec tous les acteurs de l'institution, (ressources humaines, services gestionnaires, encadrement, élus du personnel, CHSCT, médecine de prévention, action sociale) et l'ensemble des organismes relais de proximité (services sociaux, administrations, organismes de prévoyances, MGEN).

Missions

  • accompagner les agents, pour faciliter l'adaptation réciproque des hommes et de leur milieu de travail ;
  • prévenir les situations de rupture et de crise ;
  • contribuer à l'amélioration des conditions de vie et de travail, en concertation avec les partenaires de l'institution et de l'extérieur ;
  • apporter un appui technique à l'institution, en assurant la gestion de dossiers à forte implication sociale et en complémentarité des missions des ressources humaines.

Activités

  • accueil, écoute, information, orientation, accès aux droits, évaluation, accompagnement psycho -social de tous les personnels dans leurs demandes, leurs projets ;
  • expertise sociale apportée à l'institution et à ses divers acteurs : DRH., Dasen, chefs d'établissement et de service, IPR, IEN :
    • sur une situation individuelle ;
    • sur une situation d'équipe et/ou institutionnelle (évaluation, conseil, aide au diagnostic, avis technique, analyse, prise de recul, approche pluri-professionnelle).

Domaines d'intervention

Le travail

Vécu au poste de travail, retraite, accompagnement social au projet professionnel, participation au dispositif postes adaptés.

La santé

Qualité de vie au travail, risques psycho-sociaux (addictions, violences, harcèlement...), accompagnement des personnels en maladie et maintien du lien avec l'institution.

Le volet économique

Difficultés financières, accompagnement budgétaire, endettement, instruction de dossiers de secours ou de prêt dans le cadre de l'action sociale.

La vie familiale, personnelle et sociale

Difficultés personnelles ayant un retentissement sur la vie professionnelle, accompagnement psychosocial lors de situations de rupture ou de déséquilibre familial (séparation, deuil, couple, enfants, parents âgés, maladie / décès d'un proche).

Le handicap

Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, compensation du handicap, aménagement de poste.

Informations diverses

Renseignements sur les droits sociaux, aide aux démarches administratives, orientation vers des organismes appropriés.

Deux modes de saisine

  • à la demande des personnes ;
  • à la demande de l'institution / de tiers partenaires.

Trois modes d'intervention

  • aide à la personne ;
  • action sociale de groupe de bénéficiaires ;
  • conduite de projet d'intérêt collectif.

Outils

  • entretiens, visite à domicile, visite sur le lieu de travail ;
  • mise en place d'actions collectives ;
  • participation aux divers dispositifs RH, aux Commissions CAAS, CHS, groupe de concertation, postes adaptés.

Le service social de l'éducation nationale et la profession d'assistant de service social

  • l'assistant social travaille à partir d'une relation de confiance, dans le respect de la personne, mais aussi, en collaboration avec les acteurs et les partenaires, toujours avec l'accord de l'agent ;
  • profession réglementée par la loi (D.E. A.S.S.) : l'assistant de service social est soumis au secret professionnel absolu, (code de l'action sociale et des familles et code pénal) et doit obligatoirement respecter le code de déontologie (ANAS).

Service infirmier 

L'infirmière conseillère technique auprès du recteur a pour mission de contribuer à la politique de santé des élèves de l'académie. Elle assiste le recteur, dans son champ de compétence, dans l'élaboration, l'impulsion, la coordination et l'évaluation de la politique académique en matière de santé. Elle est chargée pas ailleurs d'animer, de coordonner et de rendre compte de l'activité des infirmier(ère)s.

Santé, sécurité et conditions de travail (SSCT) 

Inspecteur Santé et Sécurité au Travail (ISST)

Sous l'autorité hiérarchique du Recteur, il est rattaché aux inspections générales :

  • de l'Éducation nationale (IGEN) ;
  • de l'Administration de l'Éducation nationale et de la recherche (IGAENR).

L'ISST contrôle les conditions d'application des règles définies dans la partie 4 du code du travail (livres I à V) et dans les décrets pris pour l'application du code du travail.
Il propose au chef de service intéressé toute mesure qui lui paraît de nature à améliorer la santé et la sécurité au travail ainsi que la prévention des risques professionnels.
Il anime le réseau des conseillers de prévention départementaux et des assistants de prévention d'établissement et de circonscription

En cas d'urgence, il propose au chef d'établissement ou de service concerné, qui lui rend compte des suites données à ses propositions, les mesures immédiates jugées par lui nécessaires. Dans tous les cas, le chef d'établissement ou de service transmet à ses supérieurs hiérarchiques les propositions auxquelles il n'a pas pu donner suite.

Conseiller de Prévention Académique

Le conseiller de prévention académique travaille en collaboration avec l'Inspecteur Santé et Sécurité au Travail (ISST) de l'académie.
Il est associé aux travaux des CHSCT, y assiste de plein droit.

Son rôle est :

  • de conseiller les chefs de service et d'établissement en matière de santé et de sécurité au travail, et notamment pour la rédaction du document unique ;
  • d'aider à la mise en œuvre des recommandations, suite aux rapports d'inspection de l'ISST ;
  • d'assurer la coordination de tous les assistants de prévention de circonscription et conseillers de prévention départementaux par des réunions régulières ;
  • de mettre en place et d'assurer le suivi et la formation initiale et continue des assistants de prévention d'établissement (personnels Éducation nationale) ;
  • d'être le centre de ressources documentaires en matière de santé et de sécurité au travail ;
  • d'établir et de mettre à jour les tableaux et les indicateurs nécessaires au suivi de la politique académique de prévention ;
  • de participer à l'élaboration du plan annuel de prévention.

Conseiller Établissement vie scolaire 

Le conseiller technique Établissement et vie scolaire est un relais entre le recteur, ses services et les établissements.

Ses missions sont les suivantes :

  • l'accompagnement et le conseil des personnels de direction pour toutes les questions relatives à la vie scolaire des élèves (procédures disciplinaires, absentéisme, incivilité, harcèlement, ...) ;
  • la formation des personnels de direction ;
  • la participation aux gestions de crise dans les EPLE ;
  • la contribution à la définition et à la mise en œuvre de la politique éducative de l'académie ;
  • le pilotage du dossier harcèlement en lien avec les conseiller·ères techniques assistant·es sociaux·ales et en relation avec les référents harcèlement départementaux.