AR Sandbox : Bac à sable en réalité augmentée

La « Réalité Augmentée SandBox » permet de modeler une surface topographique en sable et de projeter sur ce dernier et en direct la représentation du relief.

Principe

Développée par les universités de Californie Davis et de Los Angeles, la technologie de l’AR Sandbox permet de modéliser des terrains en réalité augmentée par un mapping vidéo sur un bac à sable, technique qui permet de projeter des vidéos sur des volumes en jouant avec leur relief.

C’est au cours d’un séjour aux USA que Marie Cazelles-Serin, enseignante au collège Anna de Noailles (Corrèze), a découvert ce dispositif et en a suggéré l’expérimentation au sein de l’académie. Elle explique cette technique dans un article publié sur le site de l’Ifé (institut français pour l’éducation) en avril 2019.
La « Réalité Augmentée SandBox » permet de modeler une surface topographique en sable et de projeter sur ce dernier et en direct la représentation du relief, les courbes de niveau, le niveau de la mer ou d’un lac, mais aussi des précipitations virtuelles et le réseau hydrographique correspondant.

Prototypes d’AR Sandbox dans l’académie de Limoges

Le logiciel utilisé pour faire fonctionner la technologie de l’AR Sandbox ayant été mis à disposition gratuitement par les universités à l’origine du projet, il est possible de construire son propre bac à sable en réalité augmenté.
C’est ainsi que l’académie de Limoges s’est emparée de cette technologie depuis septembre 2018 en créant trois prototypes :

Un prototype mobile, créé par une équipe académique

Actuellement hébergé au Lab 110 bis, le prototype du collège de Larches (19) a été créé sur financement de la Dané.
Il a été présenté au Festival Science on Stage à l’ENS de Lyon le 29 mars 2019. Le projet a également été exposé lors de la finale au Portugal en octobre 2019.
Des explications plus précises sur la construction du prototype mobile sont disponibles sur le site de Science et Vie de la Terre de l’académie de Limoges.

Deux prototypes fixes, créés par des enseignants

Ces prototypes ont été financés sur les fonds propres des établissements :

  • l’un à la cité scolaire Bernard Palissy à Saint Léonard de Noblat (87), réalisé par Julien Péaud, enseignant SVT ;
  • l’autre au collège Jean Zay à Chambon sur Voueize (23), construit par Frédéric Tomatis, enseignant SVT.
Prototype d’AR Sandbox du collège Jean Zay à Chambon sur Voueize

A noter que l’espace météorite Paul Pellas à Rochechouard a également créé son propre exemplaire d’AR Sandbox.

AR Sandbox de l'espace météorite Paul Pellas

AR Sandbox et pédagogie

Utilisée à des fins pédagogiques, l’AR SandBox est un outil interactif qui permet d'associer une activité pratique, mobilisant le toucher et la vue, avec une innovation numérique, la réalité augmentée.
Les enseignants ont expérimenté des scénarios pédagogiques dans la classe avec leurs élèves dans le cadre des TraAM (Travaux académiques mutualisés) en 2019-2020, explorant ainsi progressivement le champ des applications possibles.
Ainsi, trois scénarios d’inondations explorés grâce à la réalisé augmentée Sandbox ont été publiés sur la banque nationale de scénarios pédagogiques dépendant du ministère : Edubase.

Projection d’une carte topographique sur le bac à sable

Mise à jour : janvier 2022