Prix Sony Labou Tansi des Lycéens 2021

844 élèves du monde entier ont décerné le prix Sony Labou Tansi des lycéens 2021 à l'auteur Simon Grangeat pour sa pièce "Du piment dans les yeux" (Les solitaires Intempestifs)

Du piment dans les yeux de Simon Grangeat :  
Lauréat du Prix Sony Labou Tansi des lycén·ne·s 2021 

Malgré la crise sanitaire, 844 élèves du monde entier ont exprimé leur vote par correspondance afin de décerner le Prix Sony Labou Tansi 2021, au texte Du piment dans les yeux de Simon Grangeat (Les Solitaires Intempestifs).

Du piment dans les yeux met en parallèle les histoires de Mohammed et d'Inaya, tous deux partis sur les routes pour tenter l'aventure d'une vie meilleure. Inaya fuit la guerre. Mohammed est poussé par sa soif d'apprentissage, d’études. Les séquences se suivent en alternance et donnent à voir deux jeunes individus qui, sans pour autant se résigner, affrontent le monde pour se construire dans une exigence de dignité.

Après avoir été metteur en scène-auteur, Simon Grangeat se consacre pleinement à l’écriture depuis 2011. Il mêle à la fois fictions et récits du monde, en maniant les formes documentaires. Ses textes sont traduits en catalan, anglais, espagnol, hongrois et grec. Lui, met en place de nombreuses actions de formation autour de la lecture et de l’écriture du texte contemporain en direction des professionnel·le·s, des enseignant·e·s ou des adolescent·e·s. 

Le Prix sera remis à l’auteur lors des prochaines Zébrures d’automne, le mardi 28 septembre 2021, au CCM Jean Moulin à Limoges, en présence de lycéen·ne·s qui participeront au Prix Sony Labou Tansi 2022. À cette occasion, une lecture du texte sera faite par des élèves, sous la direction de Renaud Frugier et Élise Hôte de Méthylène Théâtre.

Le texte lauréat a reçu 355 voix de la part des 844 élèves votants. Les autres pièces en lice pour le prix 2021 étaient Convulsions d’Hakim Bah (Tapuscrit-Théâtre Ouvert), Dreams Job(s) d’Alex Lorette (Lansman Éditeur), Ce qu’il faut dire de Léonora Miano (L’Arche) et Nyotaimori de Sarah Berthiaume (Les Éditions de ta mère).

Depuis 18 ans, le Prix Sony Labou Tansi permet à des lycéen·ne·s du monde entier de voter chacun pour leur texte préféré parmi 5 œuvres dramatiques contemporaines choisies par une équipe d’enseignant·e·s parmi une quinzaine de pièces proposées par les éditeurs et présélectionnées par des professionnel·le·s du livre.