Appel à projet Journée nationale de l'innovation 2021

La journée nationale de l'innovation se déroulera le 7 avril à Poitiers en digital. Cette onzième édition est pour la première fois déconcentrée.

La JNI a pour but d'identifier des projets d'innovation et d'expérimentation de qualité dont il s'agit de mutualiser les apports au niveau national. Le partage d'expérience et d'expertises entre professionnels du premier et du second degrés (inspecteurs, formateurs, chefs d'établissement, directeurs, enseignants) et chercheurs est au cœur de la journée nationale.

En novembre 2020, l'académie de Limoges a relayé l'appel à projets innovants lancé dans le cadre de la JNI auprès de toute la communauté éducative des premier et second degrés mettant en œuvre une action innovante.

Cet appel à projets proposait de candidater dans l'une des cinq thématiques suivantes :

  • le rapport au savoir à l'ère du numérique
  • favoriser le travail collectif pour les équipes éducatives et pour les élèves
  • la coéducation innovante avec les familles et les partenaires territoriaux
  • l'organisation : quelles transformations de l'espace-temps scolaire ?
  • le territoire comme ressource éducative

11 projets que le 110 bis Limoges a accompagnés à l'écriture sont remontés au niveau académique et ont été analysés, en janvier, par un comité constitué de différents porteurs de l'innovation au niveau académique et présidé par la rectrice d'académie Carole Drucker-Godard. Ce comité a sélectionné les 5 projets qui sont remontés au niveau national (1 projet par thématique), auxquels s'est ajouté un projet désigné « jeune pousse ».

Au niveau national, ce sont 150 projets qui ont été proposés par les 30 académies, parmi lesquels le projet Le tremplin : culture de la persévérance scolaire de l'école élémentaire de Feytiat a été désigné lauréat national dans la thématique « L'organisation : quelles transformations de l'espace-temps scolaire ? ».

Il sera présenté, ainsi que le projet jeune pousse de l'école élémentaire Jean le Bail à Limoges Tic-tac, la récré de l'égalité : saurez-vous coopérer avant la fin de la récré ?, au grand public via une vidéo diffusée lors de la JNI qui aura lieu mercredi 7 avril à Poitiers.

Sélection académique

  • Liaison CM2/6e en EPS - Judo au sol

Collège Ventadour à Limoges
Thématique : le rapport au savoir à l'ère du numérique

  • Chouette, j'apprends autrement de 3 ans à 12 ans !

Ecole élémentaire Jean Moulin à Couzeix
Thématique : favoriser le travail collectif pour les équipes éducatives et pour les élèves

  • Ecole/entreprise : un partenariat pour une société inclusive !

Lycée professionnel Marcel Pagnol à Limoges
Thématique : la coéducation innovante avec les familles et les partenaires territoriaux

  • Le tremplin : culture de la persévérance scolaire

Ecole élémentaire Ferdinand Buisson à Feytiat
Thématique l'organisation : quelles transformations de l'espace-temps scolaire ?

  • Chemins.2.traverse : itinérances artistiques

Collège Pierre Desproges à Châlus
Thématique : le territoire comme ressource éducative

Projet prometteur

  • Tic-tac, la récré de l'égalité : saurez-vous coopérer avant la fin de la récré ?

Ecole élémentaire Jean le Bail à Limoges
Thématique : favoriser le travail collectif pour les équipes éducatives et pour les élèves

Le Tremplin, culture de la persévérance scolaire

La persévérance scolaire est une démarche de l'équipe pédagogique de l'école élémentaire de Feytiat qui met l'accent sur la prévention contre les difficultés scolaires dans le cadre de la construction du parcours des élèves. A la rentrée 2020, l'équipe pédagogique a répondu à ces difficultés en amplifiant un dispositif de soutien inscrit au projet d'école en 2018. L'évolution du public scolaire et le confinement ont nécessité d'accentuer une réponse collective pour apporter une solution à chaque élève.
Sous la conduite du directeur de l'école et de la coordinatrice de l'ULIS, en lien étroit avec tous les enseignants et les accompagnants, ce dispositif dénommé Le Tremplin accueille les élèves fragiles dans les fondamentaux selon différentes modalités. Centré sur des compétences liées à la lecture mais aussi à la restauration de l'estime de soi, il fonctionne 14h par semaine.
Le Tremplin a renforcé une réelle dynamique au sein de l'équipe pédagogique qui se mobilise autour de la persévérance scolaire.
L'objectif pour l'école est à présent de chercher à associer très étroitement les familles concernées.

En quoi ce projet est innovant ?

L'inclusion des élèves d'ULIS est importante au sein de l'école. Les temps de regroupement en ULIS concernent un petit nombre d'élèves. Cela crée une opportunité au sein de l'école.
5 à 10 élèves peuvent être accueillis sur dix créneaux tout au long de la semaine.
La culture professionnelle de l'ASH est ainsi proposée aux élèves fragiles dans les fondamentaux pendant cet espace-temps singulier qu'est Le Tremplin. La coordinatrice ULIS accueille 3 groupes de CP et de CE1/CE2 les matins sur des compétences de phonologie, de reprises des sons complexes et de fluence.
Le jeudi après-midi, le directeur et la coordinatrice accueillent 2 groupes de CE2/CM1/CM2 sur la fluence et la compréhension des inférences. Dans l'ensemble des groupes, l'estime de soi est une compétence essentielle travaillée pour franchir les étapes vers la persévérance scolaire.
Les propositions et outils pédagogiques sont transmis à l'enseignant qui peut poursuivre le travail engagé en APC et en classe.

Tic-tac, la récré de l'égalité : saurez-vous coopérer avant la fin de la récré ?

Ce projet consiste en la création d'un jeu de société de coopération sur la mixité dans la cour de récréation. Les enseignants constatent depuis de nombreuses années que la cour est un lieu où les filles et les garçons ont du mal à partager des jeux communs. En outre, le football prend une place considérable que ce soit dans l'espace de la cour mais aussi dans les esprits des élèves au point qu'ils ont du mal à revenir en classe dans un bon état d'esprit à la fin du temps de récréation. Cette réflexion a conduit les CM1-CM2 (année 2018-2019) à construire un jeu de société coopératif sur la mixité dans la cour de récréation.
Cette année, en 2020, les CM2 écrivent la règle du jeu pour transmettre ce savoir aux élèves de CM1 et en permettre ainsi la transmission de génération en génération. Il a été aussi décidé de fabriquer un exemplaire supplémentaire pour le collège et ainsi permettre aux élèves de 6e et de 5e, à l'origine du projet, d'en bénéficier et d'en faire profiter tous leurs camarades collégiens.

C'est innovant !

Au sein de sa classe, l'enseignante a mené une réflexion sur l'occupation de la cour de récréation pendant le temps scolaire sur plusieurs années : nature des jeux, avec ou sans ballon ? personnes concernées : filles ? garçons ? Grâce au jeu de société coopératif réalisé par les élèves les années précédentes, une prise de conscience est en cours quant à l'importance de coopérer et de se mélanger pour jouer ensemble.
A partir des recherches initiales, les élèves ont ainsi identifié le problème et ont cherché leur solution : la rédaction de la règle du jeu coopératif pour que chaque année les générations d'élèves puissent continuer à l'utiliser et pour le transmettre au collège.
Les élèves de CM2 rédigent la règle du jeu et un nouvel exemplaire de ce dernier est réalisé afin d'initier les CM1 et ainsi vérifier l'efficacité de la règle. Enfin le nouvel exemplaire sera transmis et présenté au collège de secteur.

Retrouvez les 6 projets en vidéo