Le territoire éducatif rural Xaintrie Val’Dordogne

Lundi 13 décembre 2021, a eu lieu la signature de la convention constitutive du territoire éducatif rural (TER) Xaintrie Val’Dordogne avec l’ensemble des parties prenantes, à la maison du département de Mercœur.

Divers acteurs du territoire Xaintrie Val’Dordogne se sont saisis du programme TER et ont décidé de renforcer leurs liens et de les formaliser au service d’un projet éducatif porteur d’ambition pour les élèves et leurs familles et vecteur d’attractivité pour le territoire.

La convention constitutive du « Territoire éducatif rural Xaintrie Val’Dordogne » avec l’ensemble des parties prenantes formalise les objectifs politiques et éducatifs du projet de territoire, le plan d’action, les indicateurs et le dispositif d’évaluation retenus, les instances de pilotage au niveau local, les engagements réciproques des parties. Cette convention engage :

  • la préfecture de la Corrèze ;
  • la direction des services départementaux de l’Éducation nationale de la Corrèze ;
  • la communauté de communes Xaintrie Val’Dordogne ;
  • le conseil départemental de la Corrèze ;
  • l’association des maires de la Corrèze, l’association des maires ruraux.

 
En s’appuyant sur des dispositifs existants, les acteurs ont mis en œuvre différentes actions locales dans plusieurs domaines d’intervention :

  • Développement durable : de nombreux projets d’éducation au développement durable (EDD) sont menés sur le territoire Xaintrie Val’Dordogne (aires terrestres éducatives, labellisation E3D, etc.). Une généralisation sur les 30 communes du TER est envisagée dans le but d’obtenir un label pour l’ensemble du territoire.
  • Langues vivantes et ouverture internationale :
    • le collège Simone Veil d’Argentat-sur-Dordogne a une classe bilangue et propose l’option Langues et cultures européennes (LCE) ;
    • le lycée Edmond Perrier de Tulle prépare les élèves à l’Abibac ;
    • La mise en place de nouvelles actions telles que des échanges avec des écoles européennes ou le développement des mobilités aura pour objectif d’aboutir à une labellisation Euroscol du TER.
  • Numérique éducatif : les écoles du territoire sont bien dotées en équipement numérique et des actions innovantes ont été mises en place (cahiers de vie numériques, blogs, etc.). L’objectif est de sensibiliser les parents à ces nouveaux outils et d’évaluer et certifier les compétences numériques des élèves.
  • Sport :
    • la totalité des écoles adhèrent à l’union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP) ;
    • 12 classes participent au plan « aisance aquatique » ;
    • 30 % des collégiens sont inscrits à l’union nationale du sport scolaire (UNSS) ;
    • Avec les attestations savoir-nager, savoir-rouler pour l’ensemble des élèves de CM2 et la pérennisation de la section rugby au collège d’Argentat-sur-Dordogne, le territoire pourra candidater pour l’obtention du label « Génération 2024 ».

D’autres actions sont envisagées autour de :

  • la prise en charge des élèves à besoins éducatifs particuliers ;
  • la mise en cohérence des prises en charge de l’enfant dans les crèches et accueils collectifs de mineurs ;
  • la sensibilisation des élèves et des parents à la construction d’un parcours d’orientation ;
  • la création d’un comité locale École-Entreprise (CLEE) ;
  • la formation des enseignants à la gestion de classes multiniveaux ;
  • la réduction du nombre d’enfants scolarisés à domicile avec notamment une réflexion autour d’un accueil possible au sein du collège.

Les chiffres clés du TER Xaintrie Val'Dordogne

Infographie : 30 communes, 17 écoles et établissements, 1110 élèves (écoliers, collégiens et lycéens)