Actualités

Barre de partage

Remise du prix départemental du concours national de la Résistance et de la Déportation 2019 pour la Haute-Vienne

Les lauréats du Concours national de la résistance et de la déportation en Haute-Vienne ont été récompensés mercredi 15 mai à la préfecture de Limoges, en présence de Georges SALAÜN, directeur de cabinet du préfet de la Haute-Vienne et de Jacqueline ORLAY, Inspectrice d'académie de la Haute-Vienne.

Le concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) est aujourd'hui un vecteur essentiel de la transmission de la mémoire de la Seconde guerre mondiale.


En permettant aux élèves d'approfondir leurs connaissances sur des aspects fondamentaux de l'histoire de la Seconde guerre mondiale, ce concours continue à perpétuer chez les jeunes générations la mémoire de la Résistance et de la Déportation afin de s'en inspirer dans leur vie d'aujourd'hui. Chaque année, un thème est défini, pouvant faire l'objet d'un véritable travail interdisciplinaire. Ce concours s'inscrit ainsi dans une démarche d'éducation à la citoyenneté et est une composante essentielle du parcours citoyen de l'élève.


Cette année, 450 élèves représentant 24 établissements scolaires de la Haute-Vienne (classes de 3ème, 2nde, 1ère et terminale) ont participé à ce concours sur le thème « Répressions et déportations en France et en Europe, 1939 - 1945. Espaces et Histoire. »
M. le directeur de cabinet a remis personnellement, les premiers prix récompensant les rédactions aux élèves individuelles à :

  • Cheikh DIALLO du Lycée Léonard Limosin de Limoges
  • Lisa GONCALVES du Collège Saint-Jean de Limoges

La cérémonie s'est déroulée en présence de M. Jean FOURNIER, président de la fédération départementale des déportés internés résistants de la Haute-Vienne. Arrêté le 7 mai 1944 et interné à la prison d'Arras puis à celle de Loos Les Lille, il est déporté le 1er septembre 1944 à Oranienburg et ensuite transféré au Kommando de Peenemünde au Nord de l'Allemagne jusqu'au 1er mai 1945.


* Le concours de la Résistance et de la Déportation a été créé le 13 mai 1958 par une association de résistants, la confédération nationale des combattants volontaires de la Résistance. D'autres associations se sont jointes ensuite à cette initiative : la fédération nationale des déportés et internés, l'union nationale des associations de déportés, internés et familles de disparus et le réseau du souvenir. Le premier concours national a eu lieu le 11 avril 1961..

Barre de partage
  • Agrandir
  • Imprimer

Directions des services départementaux de l'Éducation nationale

Carte des établissements de France

Bouquet de services en ligne

Campagnes nationales

La mallette des parents, accompagner ensemble les enfants vers la réussite

Non au harcèlement, élèves, parents, professionnels : appelez le 30 20, du lundi au vendredi de 9h à 18h, appel gratuit

Visuel : Handicap tous concernés

Visuel : L'école change avec le numérique

Label Enseignement supérieur

Contact