Élèves à besoin éducatifs particuliers

Barre de partage

Élèves intellectuellement précoces (EIP)

Les élèves intellectuellement précoces (EIP), encore appelés « Zèbres », « haut potentiel intellectuel », « surdoués », « Apie »...sont encore trop souvent incompris par méconnaissance de leurs caractéristiques et fonctionnements particuliers. Ces derniers sont régulièrement victimes de fantasmes et préjugés. Si dans l'inconscient collectif, « précocité » rime souvent avec « facilité », nombreux de ces élèves peuvent être en situation d'échec scolaire et de souffrance surtout si la précocité n'a pas été prise en compte. Et pourtant sensibilisation, formation de l'équipe éducative sont un gage fort de l'épanouissement tant de ces élèves à profils particuliers que des adultes qui les accompagnent.

Des profils déroutants

« Un élève brillant n'est pas forcément précoce. Un enfant précoce n'est pas forcément un élève brillant.
L'EIP se caractérise avant tout par un fonctionnement cognitif spécifique qui entraîne des particularités importantes dans les processus d'apprentissage, de compréhension, mais aussi d'attention.
Outre ces particularités dans les processus cognitifs, on peut fréquemment observer chez l'EIP un décalage entre le rythme de développement psychomoteur et le développement affectif d'une part, et de l'autre le développement intellectuel (c'est ce que l'on appelle la dyssynchronie).» Extrait de « Scolariser les élèves intellectuellement précoces » Eduscol

Attention : ce décalage n'est ni un trouble, ni une pathologie, il fait partie du développement de l'élève intellectuellement précoce.

Quelques indices non exhaustifs

  • un décalage visible entre développement intellectuel et développement psychomoteur, social ou affectif
  • vivacité d'esprit et esprit critique développé
  • questionnement surprenant, en décalage avec celui du groupe d'âge
  • manque d'application et de méthode
  • maladresse du geste
  • difficultés relationnelles
  • hypersensibilité
  • un mode de fonctionnement intellectuel qualitativement différent, plus efficace devant des tâches complexes
  • difficulté à justifier les résultats
  • désinvestissement pour des tâches répétitives
  • manque de méthode
  • difficultés d'organisation

Pour une dynamique de scolarisation bienveillante

L'école doit répondre aux besoins particuliers des enfants intellectuellement précoces et à l'attente de leurs familles Leurs profils sont divers. Savoir les détecter, afin d'endiguer difficultés scolaires mais également sociales et affectives, est important pour mieux les prendre en charge.

En référence à la loi de programmation et de refondation de l'école de la république, quelques pistes pour une mise en œuvre effective

  • améliorer la détection de la précocité intellectuelle
  • améliorer l'information des enseignants
  • accompagner les parents
  • adapter le parcours des élèves intellectuellement précoces
  • développer une approche pédagogique indispensable à ces élèves et bénéfique pour tous
  • organiser des systèmes d'information départementaux ou académiques
  • solliciter l'intervention de personnes ressources
  • favoriser l'innovation pédagogique

Ces approches plurielles s'incluent dans une dynamique inclusive aspirant à la réussite de tous les élèves.

Mettre en œuvre une pédagogie inspirée des neuro-sciences :

  • facilitant l'organisation,
  • l'implication des élèves,
  • la connaissance des outils et profils d'apprentissage,
  • favorisant l'estime de soi,
  • la reconnaissance et gestion des émotions

participe tant à la résolution des difficultés rencontrées par ces élèves qu'à la réussite de tous les autres.

Des leviers institutionnels

Choisir la ou les bonnes réponses après évaluation des besoins :

1. un plan pour qui ?

  • le projet personnalisé de scolarisation (PPS)
  • le plan d'accompagnement personnalisé (PAP)
  • le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE)

2. L'accompagnement personnalisé

3. L'accompagnement éducatif

4. L'aménagement des parcours

5. L'accélération des parcours

Une synergie d'acteurs

Cette dynamique de prise en charge bienveillante s'inscrit nécessairement dans une logique collaborative entre :

Les acteurs internes à l'éducation nationale :
1. Le psychologue scolaire ou COPsy
2. Le médecin de l'éducation nationale
3. L'infirmière scolaire
4. l'assistante sociale
5. Le référent académique
6. L'équipe ressource académique

Les acteurs externes
1. Les parents
2. Les praticiens intervenant auprès de l'EIP

Publications

Académique

Consulter la plaquette pour contacter le groupe «EIP» 2nd degré

Nationale

Le groupe national élèves intellectuellement précoces met à disposition des personnels un module de formation complet pour une prise en compte des EIP dans tous les établissements scolaires.Consulter le module de formation EIP

Barre de partage
  • Agrandir
  • Imprimer

Directions des services départementaux de l'Éducation nationale

Carte des établissements de France

Bouquet de services en ligne

Campagnes nationales

Devenez psychologue scolaire : inscrivez-vous au concours du 7 février au 7 mars 2017

Bannière : Téléchargez l'appli e-parents

Visuel : SAIP Système d'alerte et d'information des populations

Illustration : Téléchargez les horaires de l'école de votre enfant

Non au harcèlement, élèves, parents, professionnels : appelez le 30 20, du lundi au vendredi de 9h à 18h, appel gratuit

Visuel : Handicap tous concernés

Visuel : Refondation de l'école

Visuel : L'école change avec le numérique

Où se former aux métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation ?

Contact