Toute l'actualité

Barre de partage

Renouvellement de la convention relative à l'enseignement pénitentiaire en Nouvelle-Aquitaine

Le mercredi 3 octobre dernier au centre pénitentiaire de Poitiers Vivonne (86), les recteurs des académies de Poitiers, Limoges et Bordeaux ont signé avec la direction interrégionale des services pénitentiaires de Bordeaux, le renouvellement de la convention relative à l'enseignement en milieu pénitentiaire pour la région Nouvelle-Aquitaine.

L'enseignement, pilier du projet d'insertion

L'enseignement en milieu pénitentiaire s'adresse à un public, en majorité peu qualifié et en rupture avec les cursus scolaires initiaux, au premier rang desquels les mineurs, les jeunes majeurs et les individus illettrés ou allophones. Dans ce contexte, le dispositif d'enseignement apporte des réponses pédagogiques adaptées et met en œuvre des démarches de remobilisation et de parcours individualisés.

Les personnes détenues peuvent ainsi mettre à profit leur temps d'incarcération pour acquérir des savoirs, se reconstruire, pour in fine préparer au mieux la sortie et prévenir la récidive.

Pour ce faire, les ministères de la Justice et de l'Education nationale œuvrent main dans la main, avec pour opérateur local, la commission régionale de suivi de l'enseignement en milieu pénitentiaire. Celle-ci est chargée d'apprécier les moyens mis à disposition et les conditions de leur mise en œuvre, les résultats obtenus et d'examiner le projet pédagogique pour l'année scolaire.

Un partenariat régional dynamique

En 2017-2018, 1 550 personnes détenues ont été scolarisées sur la Région, soit près d'une personne sur trois pour une durée hebdomadaire moyenne de 5 heures. Les personnes illettrées sont prioritaires et elles bénéficient d'une prise en charge par les enseignants pendant leur détention.

Les recteurs des académies de Bordeaux, Poitiers et Limoges affectent 55 emplois de professeurs sur les 20 établissements du ressort de la direction interrégionale des services pénitentiaires de Bordeaux pour couvrir les besoins.
De nombreuses personnes détenues présentent des examens pendant leur détention, du CFG aux diplômes d'études supérieures : une personne scolarisée en prison sur cinq obtient un diplôme ou une attestation.

Armel de la Bourdonnaye, recteur de l'académie de Poitiers; Alain Pompigne, directeur interrégional des services pénitentiaires de Bordeaux;Olivier Dugrip, recteur de l'académie de Bordeaux; Christine Gavini-Chevet, rectrice de l'académie de Limoges

Armel de la Bourdonnaye, recteur de l'académie de Poitiers; Alain Pompigne, directeur interrégional des services pénitentiaires de Bordeaux;Olivier Dugrip, recteur de l'académie de Bordeaux; Christine Gavini-Chevet, rectrice de l'académie de Limoges

En savoir plus
L'enseignement au centre pénitentiaire de Poitiers Vivonne
  • 4 professeurs des écoles exercent au centre pénitentiaire (CP) de Poitiers Vivonne. Leurs services sont complétés par des interventions ponctuelles de 8 professeurs extérieurs.

  • 650 personnes sont écrouées au CP, dont 41 femmes. 26,1 % suivent un enseignement. Les personnes illettrées, les non francophones et les jeunes adultes sont des publics prioritaires
  • Les jeunes adultes (18-25 ans) représentent plus du ¼ de la population pénale du centre pénitentiaire.

L'éducation nationale est particulièrement attentive aux parcours de formation de ces jeunes, pour la plupart non diplômés. Des formations de type lycée professionnel leur sont proposées afin de les remobiliser et de leur offrir une formation diplômante sur des temps courts. Leur projet d'orientation peut être retravaillé dans le cadre de modules encadrés par les professeurs.

  • 42,5 % des femmes incarcérées au CP suivent un enseignement et sont accueillies dans les cours en mixité avec les hommes.

  • Des projets de validation de blocs de compétences en enseignement général du CAP sont en cours d'expérimentation. Il s'agit d'offrir à des personnes qui ne pourront pas suivre un enseignement complet de bénéficier d'une attestation de compétences dans les savoirs fondamentaux (lettres-histoire et mathématiques-sciences).
  •  L'équipe pédagogique du centre pénitentiaire contribue à la mise en œuvre du socle de compétences et de connaissances professionnelles (CléA) en vue de favoriser l'accès à la formation et à l'insertion dans le monde du travail.

  • Résultats à la session des examens 2018 :

-12 CFG (certificat de formation générale)
- 4 DNB (diplôme national du brevet)
- 9 CAP
- 39 DILF/DELF (diplôme initial de langue française/diplôme d'étude en langue française)
- 1 candidat a présenté un BTS et 2 candidats ont présenté un LMD et ont obtenu une validation partielle.

Barre de partage
  • Agrandir
  • Imprimer

Directions des services départementaux de l'Éducation nationale

Carte des établissements de France

Bouquet de services en ligne

Campagnes nationales

Des milliers de ressources pour enseigner avec le numérique

Bannière : Téléchargez l'appli e-parents

Visuel : SAIP Système d'alerte et d'information des populations

Illustration : Téléchargez les horaires de l'école de votre enfant

Non au harcèlement, élèves, parents, professionnels : appelez le 30 20, du lundi au vendredi de 9h à 18h, appel gratuit

Visuel : Handicap tous concernés

Visuel : L'école change avec le numérique

Où se former aux métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation ?

Contact