Toute l'actualité

Barre de partage

Vivre ensemble de la maternelle au collège au sein d'un réseau d'éducation prioritaire

Comment « ouvrir les murs de l'école pour une école de tous les mondes » ?
(colloque des 4 et 5 octobre 2015 à l'Hôtel de ville de Paris)

Suite à ce colloque, différents projets issus de réflexions nourries par des travaux sur la transculturalité, dont ceux de Marie-Rose Moro* ont été menés au sein du réseau d'éducation prioritaire renforcé Ronsard à Limoges.
Axes des ateliers : accueillir et favoriser les relations entre enfants, adolescents, parents et équipes éducatives.

A l'école maternelle de La Bastide

Des ateliers transculturels, pourquoi ?

Dans la classe accueillant les enfants de 3 à 5 ans, chaque vendredi, depuis 4 ans, les parents sont les bienvenus pour partager des moments riches en échanges et « savoir-faire ». L'objectif est d'établir des passerelles entre la culture de la famille et celle de l'école.
Au fil des années, ont été réalisés divers projets mettant en valeur les différentes langues parlées et écrites dans les familles. Certains objets personnels apportés facilitent la découverte des pays.
Tout cela a abouti à la réalisation :

  • d'un film
  • de productions plastiques
  • d'un livre traduit dans toutes les langues

Ces projets ont été menés par l'enseignante, Nadine Griffon, l'ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles), Isabelle Cheype ainsi que l'éducatrice Sylvie Voisin.

Au collège Pierre de Ronsard

Des coffrets, pourquoi ?

  • pour valoriser la culture de chacun à travers ses origines et ses singularités
  • pour ouvrir le collège aux parents en les impliquant dans cette démarche de transmission
  • pour créer des relations avec des partenaires du quartier (maison de retraite, mairie de Limoges)

Pour qui ?

Ces travaux ont été effectués avec des élèves de 6e et la classe d'unité pédagogique pour élèves allophones arrivants dans le cadre de recherches pluridisciplinaires avec les enseignants de français, de documentation, d'arts plastiques, ainsi que la participation des assistants d'éducation.
Ce projet a été et continue d'être réalisé par l'infirmière, Madame Lavialle, et la conseillère principale d'éducation Madame Samptiaux, du collège Pierre de Ronsard.
Pour 2018, la ville de Limoges a accordé une subvention de 800 euros dans le cadre de l'appel à projet du contrat de ville.
Les kakémonos présentés à cette exposition ont été réalisés par les étudiants en BTS Industries graphiques du lycée Maryse Bastié à Limoges : merci à Tatiana et Fatima pour leur implication.

* Pédopsychiatre à la Maison de Solenn à Paris - directrice de la revue l'Autre, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent.

Photo boîte 1Photo boîte 2

Barre de partage
  • Agrandir
  • Imprimer

Directions des services départementaux de l'Éducation nationale

Carte des établissements de France

Bouquet de services en ligne

Campagnes nationales

Des milliers de ressources pour enseigner avec le numérique

Bannière : Téléchargez l'appli e-parents

Visuel : SAIP Système d'alerte et d'information des populations

Illustration : Téléchargez les horaires de l'école de votre enfant

Non au harcèlement, élèves, parents, professionnels : appelez le 30 20, du lundi au vendredi de 9h à 18h, appel gratuit

Visuel : Handicap tous concernés

Visuel : L'école change avec le numérique

Où se former aux métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation ?

Contact